fbpx

Océan plastique – Nelly Pons –

Océan plastique – Nelly Pons –

Océan plastique – Nelly Pons – 555 770 Team Lyspackaging

Enquête sur une pollution globale

On mesure notre notoriété lorsqu’on découvre par hasard que les ouvrages autour de la pollution plastique et des solutions citent VeganBottle et Lyspackaging.

MERCI…à lire pour comprendre le bashing autour des bioplastiques qui cache la faillite du recyclage et la production croissante du PET, recyclable ou pas, mais pas à l’infini.

Pour rappel :

VEGANBOTTLE COMPOSTABLE – quel flux de déchets ?

Les produits compostables de LYSPACKAGING peuvent se biodégrader en moins de 12 semaines dans le compost industriel, en moins de 48h dans des digesteurs qui fournissent un équilibre parfait entre microbes, humidité et chaleur.

Là où il n’y a pas d’accès au compostage industriel, les contenants usagés doivent être jetée dans les déchets généraux. Nos emballages sont fabriqués à partir de plantes, et non de plastique pétrochimique, et utilisent des matériaux à faible teneur en carbone, renouvelables , recyclés, et ces avantages en matière de durabilité s’appliquent quoi qu’il leur arrive après usage. Vous pouvez si vous en prenez soin réutiliser nos emballages.

Les déchets généraux sont incinérés ou mis en décharge. Si VEGANBOTTLE est incinérée, de l’énergie est produite. Des études d’incinération montrent que les bioplastiques compostables peuvent produire plus de chaleur que le papier journal, le bois ou les déchets alimentaires, qu’ils ne produisent pas de gaz volatils et laissent peu de résidus. Dans le secteur des déchets, certains préfèrent les matériaux d’origine végétale aux plastiques conventionnels car ils dégagent moins de gaz toxiques.

Dans les décharges, des études ont montré que les emballages compostables sont inertes et ne dégagent pas de méthane.

Ne jetez pas vos déchets dans la nature – on ne s’attend pas à ce que les emballages compostables se décomposent aussi rapidement lorsqu’ils sont jetés dans l’environnement, nous souhaitons qu’ils soient collectés pour être désintégrés ou valorisés.

Les conditions de compostage à domicile varient selon la compétence du maître de maison, donc nous ne faisons pas d’allégations à ce sujet, mais il y a eu des essais réussis avec des bacs à compost chaud.

VEGANBOTTLE – pas une menace pour le recyclage des plastiques

Comparés aux plastiques conventionnels, les bioplastiques représentent actuellement une fraction infime des emballages. Mais l’augmentation importante des volumes ces dernières années implique de travailler avec des organismes de collecte. Un programme d’innovation et de mise en place de filières consolidées est actuellement en cours d’étude avec LEKO (https://www.leko-organisme.fr ), les installations de tri des déchets peuvent être calibrées pour reconnaître et trier les bioplastiques par identification dans le proche infrarouge. Outre le compostage, la matière de VEGANBOTTLE peut être recyclé mécaniquement en nouvelle matière, comme le pratique Looplife Polymers en Belgique.

Des études ont montré que de faibles niveaux de bioplastiques ne nuisent pas au recyclage des plastiques. Des chercheurs allemands et italiens ont constaté qu’il n’y avait pas eu de réduction de la qualité, jusqu’à ces niveaux :

Jusqu’à 3 % de VEGANBOTTLE dans le recyclat de plastique PP post-consommation (1)

Jusqu’à 10 % de VEGANBOTTLE dans les re-granulés de plastique PS (1)

Jusqu’à 1 à 2 % de VEGANBOTTLE dans une usine de filature à court terme de plastique PET recyclé (2)

Ces informations proviennent (1) du rapport in the Waste Stream, un rapport initié par le ministère allemand de l’alimentation et de l’agriculture. Et (2) de CONAI, le Consortium national italien de l’emballage : Rapport du groupe de travail sur le projet de récupération des emballages biodégradables, 2012.

Nous n’encourageons personne à mettre VEGANBOTTLE dans le circuit de recyclage des plastiques, mais ces études rassurent les entreprises de retraitement des plastiques, qui sont naturellement soucieuses de maintenir la qualité.